Face à la crise sanitaire : Serrons nous les coudes pour créer une ambiance conviviale

La formation pour mettre l’humain au coeur de l'accompagnement
Face à la crise sanitaire : Serrons nous les coudes pour créer une ambiance conviviale

Le monde entier traverse une crise sanitaire inédite qui nous oblige à changer nos habitudes. Si les soignants se mobilisent pour vaincre l’épidémie, les auxiliaires de vie continuent eux aussi leur mission en prenant soin de nos aînés. Plus que jamais les auxiliaires de vie sont confrontés à des situations humaines difficiles et éprouvantes. C’est pourquoi nous devons les accompagner et tout faire pour qu’ils se sentent bien. Mais comment réussir à conserver un esprit de convivialité, d’optimisme et de solidarité dans le contexte actuel et à distance ?

Plus de dialogue pour mieux vivre la crise sanitaire

Pendant le confinement, les auxiliaires de vie continuent de s’occuper des personnes âgées, de leur changer les idées et font tout pour leur redonner le sourire. Mais comment les auxiliaires vivent cette situation ?

Le contexte est douloureux et a forcément un impact psychologique et physique sur les auxiliaires de vie, en première ligne. Préserver un espace où ils peuvent communiquer librement et être soutenu pour affronter la crise est essentiel.

Chez Alenvi, les équipes autonomes sont extrêmement soudées et communiquent très régulièrement grâce aux réunions par visioconférence sur Messenger. Ainsi, entre collègues, et avec leur coach, ils peuvent se soutenir et parler de leurs difficultés pour trouver ensemble des solutions afin d’avancer.  

Les auxiliaires maintiennent le lien et sont très solidaires entre eux !

Marie-Emmanuèle, coach équipe

On a remarqué, que les équipes inactives (sur leur espace de messagerie commune) sont les plus affectées par cette situation. Leurs bénéficiaires leur manquent et ils se sentent parfois impuissants. C’est pourquoi nous les incitons à continuer à se rencontrer virtuellement en équipe pour qu’ils puissent verbaliser leurs difficultés. La cohésion des équipes autonomes aide les auxiliaires à garder le moral et à rester optimiste. Ils ont besoin encore plus qu’en temps normal d’être proches de leurs collègues.

Face à l’urgence sanitaire, Compani, l’organisme de formation d’Alenvi, propose des temps d’écoute empathique pour les auxiliaires de vie, les responsables de secteur ou les dirigeants. En première ligne dans cette crise, nous devons prendre le temps de les écouter. Ainsi, grâce à une plateforme accessible en ligne, ils peuvent prendre rendez-vous avec nos formatrices et coachs, Sibylle ou Alison pour un échange par visioconférence. Sous le signe de la confiance et du respect, les professionnels pourront parler librement, exprimer toutes leurs émotions négatives. Ils trouveront une oreille disponible afin de les libérer de tout le stress et de la charge mentale.

Les gens ressentent le besoin d’être proches de leurs collègues !

Alison, formatrice

Des séances de coaching sont aussi accessibles en visioconférence. Ces séances sont à destination des auxiliaires de vie, responsables de secteur ou des dirigeants (1). Elles ont pour but de soutenir les professionnels et de les aider à trouver des solutions lorsqu’ils rencontrent une problématique dans leur travail.

Donner plus d’autonomie aux auxiliaires de vie pour faciliter la gestion de la crise.

La solidarité n’est pas un principe nouveau pour les équipes autonomes d’Alenvi. Inscrite dans la charte d’envie, c’est une valeur qui guide les auxiliaires dans leur travail en communauté. Aujourd’hui, plus que jamais, ce principe fait sens et s’intensifie. Les auxiliaires s’organisent entre eux pour gérer au mieux la situation.

Les plannings ne cessent de changer en ce moment et cela pourrait être un réel casse-tête en matière d’organisation. Mais grâce à l’autonomie et la solidarité des équipes, l’actualisation des interventions se fait plus facilement. Chaque équipe compte un référent planning, mais le contexte actuel oblige les auxiliaires à s’adapter et être plus souples. En effet, le référent peut être en ce moment arrêté ou moins disponible s’il a des enfants à charge. Alors, tous gardent un œil très attentif sur leur planning et le modifient en fonction de l’activité. Grâce à la messagerie instantanée, ils peuvent se coordonner entre eux. Par ailleurs, lorsqu’un de leur collègue est arrêté, l’équipe se concerte pour effectuer son remplacement le temps du confinement.

Si au début, on a voulu reprendre le contrôle en décidant quelles interventions pouvaient être maintenues, on s’est rapidement aperçus que la décision devait être prise par les équipes. En effet, ils sont les mieux placés pour savoir s’ils peuvent intervenir ou non chez un bénéficiaire. Ainsi, aujourd’hui, nous concertons les équipes pour connaître leurs avis et décider ensemble du maintien ou non des interventions.

Pour se protéger contre le coronavirus, les équipes font aussi preuve de solidarité en s’entraidant pour limiter les risques de contamination. Effectivement, plusieurs auxiliaires se sont portés volontaires pour devenir « référent équipements ». Ainsi, lorsque nous trouvons des masques, surblouses, gel hydroalcoolique… nous les transmettons à ce référent qui les redistribue ensuite aux autres auxiliaires en fixant un lieu de rendez-vous afin de procéder à l’échange.

Partager avec les professionnels du secteur pour se former pendant la crise sanitaire

Depuis le début du confinement, Alenvi propose aux professionnels du secteur d’échanger pour grandir ensemble. En effet, en échangeant nos bonnes pratiques, nos remarques et nos conclusions, nous pouvons mieux gérer les aléas de cette crise sanitaire.

Ainsi, nous proposons des Webinars, animés par ceux qui tous les jours sont confrontés à ces situations (auxiliaires de vie, coach équipe, formateur, dirigeant, etc.) afin de partager nos expériences avec les professionnels du secteur. Nous en avons organisé deux depuis le début de la crise : un sur le télétravail dans l’aide à domicile et un autre sur la sectorisation dans ce même secteur d’activité.

Aussi, nous avons décidé de rendre accessible gratuitement l’intégralité de notre contenu e-learning, pendant la durée du confinement pour aider les professionnels en cette période difficile. Ces formations abordent des thèmes comme les troubles cognitifs, la communication empathique, l’éthique, les bons gestes et postures, etc. Disponibles sur l’application Compani, les auxiliaires peuvent y avoir accès n’importe où grâce à un smartphone ou une tablette. Ainsi, s’ils disposent, en ce moment, de plus de temps disponible, ils peuvent l’utiliser pour améliorer leur pratique et garder le lien avec son quotidien. Par ailleurs, les aidants peuvent aussi découvrir des conseils de professionnels pour les aider.

Formations Alenvi
« Illustrations par Hewel – www.hewel.co »

Nous avons aussi mis en place des groupes de co-développement à destination des dirigeants et encadrants. Nous nous appuyons sur l’intelligence collective pour trouver des solutions ensemble aux difficultés actuelles. Grâce à Zoom, les échanges peuvent être interactifs. En effet, ce logiciel dispose de plusieurs options intéressantes pour gérer des réunions avec beaucoup de participants (partage d’écran, possibilité de diviser les participants en sous-groupes, etc).

Cette crise sanitaire chamboule notre quotidien, et nous oblige à être créatif pour continuer d’accompagner les personnes qui en ont besoin. Chez Alenvi, nous sommes convaincus que nous tirerons des leçons de cette période difficile, pour être encore plus à l’écoute des auxiliaires de vie, et continuer de grandir main dans la main avec les autres acteurs du secteur.

(1)
*Prendre rendez-vous avec un formateur chez Compani pour une séance de soutien en format coaching
*Prendre rendez-vous pour un coaching opérationnel avec une coach et formatrice chez Compani.